Dans le message précédent, il y a mon programme de préparation.  Les templiers est le point de départ  de ma préparation en vue du MDS 2010. Je n'ai pas vraiment fait du spécifique, du travail pour tenir la distance et le dénivelé. Je crains  en faisant trop de me lasser, et en janvier il va falloir que j'avale du km.

Je termine 834 sur 2 880 inscrits, 1 980 classés. Globalement mon objectif est atteint. Je suis mieux qu'en 2007 avec un gain de 400 places environ.

Le temps était idéal! une nuit noire au départ, un peu de brume, et du soleil sur tout le parcours. Juste un peu de fraicheur due au vent sur les sommets.

Question trail, il est plutôt difficile, en tout cas, à ne pas à prendre à la légère. Le dénivelé ne fait peut être pas peur, mais les montées sont raides, surtout l'avant dernière du parcours  (la deuxième entre Trèves et Cantobre) m'a cassé les pattes et mis les doutes. (En fait je ne l'attendais pas, mauvaise mémorisation du tracet).

J'ai fait un parcours prudent
1124 ième au 39km, 932 au 49km, 881 au 62km, 834 à l'arrivée.
Je suis arrivé quand même bien entamé. J'ai trop donné dans les descentes et je n'avais pas les fibres des quadriceps assez solides pour enchainer, et cela m'a pénalisé sur le plat en fin de parcours.

Pour faire ce classement, il ne faut pratiquement pas marcher sur les portions roulantes même ayant du dénivelé. (j'ai fait 1231 en 2007 en marchant plus souvent). J'ai vraiment "bombé" dans les descentes, j'adore malgré les années à me lacher dans les descentes, à donf. Il faut juste avoir de bonnes fibres musculaires pour supporter, j'ai encore des douleurs 3 jours après.

Quelques conseils.(pour le parcours, ne vaut plus car l'édition 2010 partira de Millau)
Partir avec 1l maxi, puis faire le plein à chaque ravitto (je bois bcp), surtout au premier et à l'avant dernier pour éviter d'en prendre à Cantobre.
A Cantobre, si on a encore de l'eau, ne pas s'arrêter  pour en prendre, la fin est toute proche. J'ai terminé avec 1,5kg d'eau inutile à porter.
La partie la plus dure est entre Trèves et Cantobre, vers le 55km, la deuxième montée de ce tronçon et sa descente.
J'ai suivi pour ma part en serrant les dents dans la montée, mais beaucoup ont explosé ou l'on payé sur la fin du parcours. J'ai surtout dépassé des coureurs à l'arrêt, même proche de Cantobre. Sur cette portion, on peut difficilement doubler à moins d'être en surperforme. On peut encore faire une bonne différence juste avant et après Cantobre si on a des jambes; s'arrêter un minimum (dans ts les cas), et repartir, jusqu'a la descente c'est roulant. Après on est en file indienne, a moins de bousculer franchement, pas de place sur les 3-4 derniers km.

J'avais un cuissard de Gosport et un top mountain de chez Raidlight. Parfait! J'ai très vite enlevé le coupe-vent, et dans les parties ventées je n'ai pas eu froid alors que certains s'arrêtaient pour enfiler un habit. Attention, par mauvais temps, je pense qu'il peut faire très froid, et le parcours  très glissant. La frontale est indispensable la première heure.

On peut prendre le dossard le jour de la course sans problème, cela ne se bouscule pas. Il y a du café au départ, et les bars du village sont ouverts. Il faut se présenter 1h avant la course sur le site pour bénéficier d'un parking assez proche de l'arrivée, ce n'est pas négligeable et il faut se  réveiller musculairement.
J'ai couru avec des Flyroc, celles que j'avais au mds 2007, très légères. Aucun problème. J'ai massé une semaine avant mes pieds avec de la NOK, pas une ampoule.
Pour les bâtons, bcp en avait, il faut savoir les porter, car les descentes sont techniques. je pense que cela peut géner et on ne peut pas les utiliser dans toutes les montées. Mais il est vrai que les seuls qui m'ont dépassé dans la dernière montée après Cantobre avaient des bâtons.

Organisation parfaite, rien à redire.

Pour le séjour en couple, s'y prendre très tôt pour avoir qque chose de sympa et proche. En septembre, plus de place. Comme c'était également un séjour en amoureux, j'ai cherché un coin agréable.
Le château d'Ayres à Meyrueis est parfait. A 45mn de Nant. Compter quand même 200€ la demi-pension pour deux en chambre supérieure. C'est bien situé pour visiter les gorges du Tarn et sa région, le personnel est vraiment sympathique et les diners délicieux . Pour les amoureux du cheval, des balades sont organisées au départ du château.

C'est la fin de la saison, dans les sites touristiques, presque tout est fermé. A visiter l'AVENT ARMAND, une grotte féérique.

J'y retournerai en m'y prenant bien à l'avance pour le séjour, avec pour objectif terminer dans les 500 premiers.

voir le classement complet 2009