Le site du l'épreuve

Classement du 42 km :     20ième/80
Classement du 24km :      31ième/80 environ 
Classement du Chalenge : 13ième/50 environ 

Période : Du mardi 4 octobre au samedi 8 octobre sur le site de la station de ski de l'Oukaïmeden

L'Ultra Trail Atlas Toubkal se compose de 3 courses:

- l'Ultra Trail de 105km 6500m +
- Le trail de L'oukaïmeden 42km 2600m +
- La virée de l'Ikkis  26km 1400m+

J'ai participé au challenge qui se compose du Trail de l'Oukaïmeden suivi le lendemain de la virée de l'Ikkis.

Budget : 480€  inscription 230€ + 4nuits au CAF 80€ + avion Ryanair Hahn-Marrakech 122€ + divers 50€.

 

Oukameïden 034

 

A - Trail de l'Oukaïmeden

Le départ du trail de l'Oukaïmeden a été donné a 6 heures du matin jeudi 6 octobre en même temps que l'Ultra, au pied du CAF 2600m. Le temps est juste un peu frais, le ciel dégagé.

Les 20 premiers km sont communs. Après une montée qui nous emmène jusqu'au CP1 de contrôle, au sommet Tizi Agouns (3066m), on aborde une longue descente où j'ai pris beaucoup de plaisir. Le CP2 avec ravitaillement  se trouve au village de Timichi (1930m), je croise Nickl, un Anglais vivant à HawaÎ qui fait le 105km. On parvient en courant les derniers mètres dans le ruisseau. Dans le village, c'est la période de récolte des noix, et tous les hommes s'affairent à les faire tomber, quelques unes me frôlent , cela rappelle mon jeune temps, c'est très dépaysant et loin de nos préoccupations quotidiennes.

Oukameïden 055

Ravitaillement  rapide, je fais le plein d'eau, car une montée de 1300m nous attend.
Montée très raide qui fait des dégâts. Je vois au loin après 400m+, un groupe de 10 personnes, qui ne sont en fait que des randonneurs que je double très rapidement. Un peu plus tard, je double la caravane de mulets transportant leurs affaires. Il n'y a pas de route, même pas pour un 4X4 et le moyen de transport entre les villages est le mulet.
Les seuls derniers 300M+ sont un peu pénibles car le sol est fait de gravillons qui rend les appuis instables. Je ne vois plus personnes, ni devant, ni derrière moi lorsque j'entamme la descente du djebel Tizin Tacheddirt (3200m).

Descente  (900m négatif) de 4km sans grandes difficultés, raides par endroit.  Je descends cependant doucement, pour ne pas subir trop de dégâts aux quadriceps, car il y a encore une bonne montée de 600m positifs. En fin de descente, je perçois qques centaines de mètres derrière moi qques concurrents, qui me rejoignent après m'être trompé sur le parcours dans le village. Il faut faire attention, car on descends très vite. Je m'en suis rendu compte assez rapidement après environ 100m. Rien de bien pénalisant cependant.

Oukameïden 065

Je refais mon plein au ravito CP3 au village Tacheddirt (2375m), il ne fait pas spécialement chaud, mais 600M + au soleil, même partiellement couvert, je me méfie.
La montée vers le djbel Tizi n'Addi (2960m) démarre dès le CP3 et est très raide tout le long (5km pour faire 600m positif).
C'est la montée où je rattrape le plus de monde. Elle est très raide par endroit, il faut rester très lucide pour allonger la pas sur les parties moins pentues et ralentir sur les forts pourcentages.

La descentes est très facile, un peu glissante, mais sans aucune exposition. Je me fais rattraper sur la fin par un concurrent et on termine ensemble les derniers km à plus de 11km/h sur son Garmin. Lui ne fera pas le challenge le lendemain.

Je me classe finalement 20ième en 7h45mn

Question consommation, je fais le plein d'eau au départ et au ravitaillement, je termine avec environ 1/2litre, mais je ne me suis jamais restreint. J'ai consommé 4 barres ovomaltine et un gel avant la montée, plus des figues au ravitaillement.
Je suis également parti un peu chargé, avec veste 100% imperméable, pantalon imperméable, gants et maillot chaud manche longue dans le sac. Le temps était un peu incertain et de la pluie à 3000m même au Maroc, je ne veux pas prendre de risque.
Je n'ai pas souffert non plus de l'altitude, je n'ai vraiment pas vu de différence.

Analyse après course.
Question équipement, je suis parti avec un 20l de chez Gosport (Mac Kinley) acheté en urgence, je n'avais plus de 20l (j'ai jeté celui du MDS trop abîmé) et lundi avant le départ, tout était fermé sauf Décathlon et Gosport. Finalement assez satisfait, un peu lourd (700gr), il me servira pour des balades à vélo ou en rando.
J'étais vêtu d'un corsaire de chez Odlo, des bas de contention Skins et d'un maillot raidlight, vraiment rien à redire
Question chaussures, j'ai chaussé la première fois ( après une sortie de 20km) les Salomon XT-wings, très légères. Un peu plus étroites que les Salomons XT, (je les ai achetées sur internet, je vais laisser les ongles de mes gros orteils) mais vraiment très bien pour la compétition. Il faut prendre la pointure au-dessus que les XT normales.

En résumé, un trail très exigeant, certainement le plus difficile sur cette distance, de très beaux paysages, et une bonne ambiance tout le long. Je suis donc arrivé vers 14heures, et après une bonne douche, j'ai pris un tajine dans l'un des restaurants sur la place et terminé mon repas en compagnie de Dachiri Dawa Sherpa qui prenait le thé.

 

B - La virée de l'Ikkis

Oukameïden 086

La virée de l'Ikkkis deuxième manche du challenge a été donné à 10h vendredi 7 octobre. Il y a plus de  concurrents que la veille, certains ne faisant que ce trail et en présence de nombreux coureurs locaux. En fait le trail fait 26,5km avec un dénivelé positif de 1 400m et deux passages à plus de 3 000m.

Le départ emprunte sur les premiers km le tracé retour du Trail de l'Oukamaïden jusqu'au premier sommet le Tizi n'Addi (2930m). La descente rejoint le village de Tacheddirt en suivant un chemin un peu moins pentu que la montée de la veille.
Je pars assez lentement, le temps de prendre mon souffle. Je trouve la descente assez pénible, glissante,mais sans danger. Je ne suis pas trop à l'aise, bien que courant la plupart du temps. Arrivé au village, on ne trouve pas le CP1 de contrôle, et pour cause, on nous dira plus tard qu'il n'y en avait pas. Ce ne sera pas notre première surprise.

La suite de la course se fait en fond de vallée,  et on traverse des villages traditionnels et très pittoresques, le paysage est superbe et très reposant (pour l'esprit). Et puis soudain, dans la traversée d'un village, plus de marques!! On revient sur nos pas, on rencontre d'autres concurrents dans notre cas, on questionne des villageois, on est un peu perdu. Heureusement je traine un peu sur le retour de nos traces, car on longe bien la vallée, et je suis avec un concurrent parlant l'arabe (en fait, il me dira que c'était du Berbère, la langue locale). On nous indique que c'est le bon chemin et que plus loin nous retrouverons les marques. En fait cela devait être le bon chemin, mais la personne qui a marqué le balisage s'est trompé et à marquer une piste plutôt que le sentier que nous avons emprunté. Nous avons perdu pas mal de temps et fait qques km en sus.
Pour la petite histoire, les premiers ont fait un tout droit dans la descente,et gagné pas loin de 6km, car un moment la tracé réel s'éloignait vers la gauche, vers le village de Tacheddirt en faisant une boucle. Ils n'ont été pénalisés que de 30mn. Peut être que d'autres ont fait à l'identique, car dans la descente j'ai été dépassé par des concurrents qui coupaient les lacets. C'était des pierrées, et avec des batons, ce n'était pas trop compliqué de controler les glissades. Un peu dommage, cela nuit à l'esprit de la compétition. Et je ne vois pas l'intéret de couper des virages pour une course de 26km. 

Nous arrivons enfin au CP de ravitaillement, au village de Amskeré.
Je refais un plein d'eau, le soleil est au zénith, et il y a 900m positif à avaler. Le tracé emprunte maintenant la fin du parcours de 105km. C'est sur cette partie que je double le plus de monde, je suis vraiment bien, aucune fatigue de la veille. La montée se fait en deux temps, avec un petit plat vers le milieu. Au sommet du col du djebel Tizi Oukaïmeden, on aperçois le village d'Oukaïmeden et l'arrivée. Il n'y a plus qu'a se laisser descendre jusqu'à l'arrivée toute proche.

Équipement
Je suis parti comme la veille, avec cette fois mon sac Salomon, bien plus adapté à la course. Par précaution, j'avais emporté mon coupe vent imperméable, qques barres ovomaltine et un gel pris au pied de la dernière montée. Au ravitaillement, j'ai pris également qques figues. Au final, près de 29km de course avec l'erreur en course. Les organisateurs s'en sont excusés, les personnes qui ont balisés se sont elles-mêmes trompées.
Même constat que le Trail de l'Oukaïmeden, pour la distance, le plus difficile que j'ai couru.

Sur ces deux jours, finalement je n'ai jamais du puiser dans mes reserves, ni me sur-motiver, tout s'est très bien déroulé, bien mieux que ce que j'avais prévu.

En conclusion, un très beau trail, exigeant, bien placé dans la saison, financièrement abordable et un dépaysement total.

Carton rouge
Dommage, cela ait un peu flotté sur le 24km,  le balisage et le chronométrage seront cetainement revus à la prochaine édition.
Certains coureurs au lieu de suivre les lacets ont dévalé la pente tout droit et de ce fait n'ont pas suivi le tracé qui partait sur la gauche : gain estimé 4 km (peut être plus), et ils ont raté le PC de contrôle (qui a été supprimé, car les premiers n'y sont pas passés....).  Ils n'ont été pénalisé que de 20mn!!   A remarquer qu'ils s'agissait principalement des spécialistes de trail,  (qui voulaient certainement montrer qu'ils étaient des "spécialistes" et être classés). Je trouve qu'il n'y a rien à gagner à courir de la sorte  et cela nuit à l'esprit que je me fais de cette activité. Un coureur m'a dépasssé dans la descente en coupant les lacets,  cela a dégradé, en créant de petites avalanches de pierre, le chemin de montagne que nous avons empunté fait de pierrée. Ce chemin est le seul lieu de passage entre les deux vallées.

Sur certains trails, pour ne pas dégrader définitivement la montagne c'est totalement interdit.

Ceux qui n'ont pas suivis le parcours et en particulier ceux qui on raccourci la distance de 4/5km auraient dû être éliminés purement et simplement, pluto que d'être pénalisés de 20mn. 

 

 Oukame_den_030 CAF D'oukaïmenden à l'accueil très sympathique