Mds Pérou : Brèves, photos, conseils par rapport au Maroc, journal de ma préparation

 

 

IMG_20171207_130406Résultat de recherche d'images pour "icon youtube"

 

IMG_20171127_073356

IMG_20171129_074943

 

IMG_20171129_074938

IMG_20171130_133646

IMG_20171122_193716

 

IMG_20171130_092309

IMG_20171129_091631

 

 Résultat de recherche d'images pour "icon youtube"

Un petit montage Vidéo

 

Derrière le Pacifique - journée de repos

Au bord du Pacifique, au loin, une immense duneBrèves après la course

Je termine à la 60ième place,2ième VH3,  ce n'est déjà pas mal, j'ai mal géré la longue étape, car avant cette étape j'étais à la 41ième place : certainement accumulation de fatigue que je n'avais pas perçue, partir avec le groupe élite sur l'étape longue qui n'était pas un avantage, surtout je n'ai pas lu le road book (plus grosse erreur)car je n'avais plus de lunettes en état et le road book était en piteux état, il a pris l'eau quand je me suis rafraîchi à un contrôle.( je me suis égaré sur la fin dans la nuit) une mauvaise gestion de course, absence de bâtons qui m'auraient été bien utiles, et également un peu du à l'organisation pas assez présente, car les personnes devant moi n'avaient pas allumé leur bâtons lumineux (pénalisé sur le MDS Maroc) , auquel cas je ne serai certainement pas égaré. (estimé à 1/2h voire plus car j'avais une personne en ligne de mire dont j'ai cru apercevoir l'ombre sur un mauvais chemin). Bref, "on refait la course", et on ne le dit jamais assez : lire le road book chaque veille d'étape

Autrement, très belle course, des paysages grandioses, beaucoup d'émotions. Un recit sur la course en janvier

Quelques conseils par rapport au MDS Maroc

Globalement les mêmes conseils que le MDS Maroc, avec quelques différences car ce n'est pas la même nature de terrain ni le même climat

  • Le soleil.
    Bien plus traître qu'au Maroc. de nombreuses blessures au deuxième degré. Bien que moi-même courant en long, revenant d'une rando aux Balèares 3 semaines plus tôt, j'ai eu de sérieux coups de soleil sur les mains (heureusement que j'avais pris des manchons pour les bras qui m'ont bien protégé. Donc soit courir en long, soit avoir un bon tube de crème solaire.
  • Le vent
    Un très fort vent venu de l'antartique qui refroidit l'atmosphère. A l'arrêt, en plein midi, si on reste inactif sous le vent il fait vraiment frisquet alors qu'à l'abri on cuit. Il peut aussi énervé, car vraiment très fort. Il fait vraiment patienter pour monter sa tente, la ranger car le sable pénètre partout. 
  • Le sable
    A cause des entrées maritimes, le sable est très humide le matin et se pose très rapidement sur tout ce que l'on touche. Vraiment désagréable surtout tant que j'ai insisté pour poser mes lentilles. Assez différent du sable marocain.
  • Les bâtons.
    Sur le MDS Maroc, ils ne sont pas indispensables si on est bien entraîné, ici au Pérou je les conseille fortement.  Je pense que j'aurai pu gagner 1/2 km voire 1km/h au moins sur la grande étape : 10km dans un devers de sable, cela use incroyable en tout cas pour moi cela était pénible et j'ai vraiment sur plusieurs étapes regretté de ne pas les avoir pris.
  • Le terrain
    Plus difficile à mon sens à cause du vent, du soleil, de la nature mais on va aussi moins vite. 
  • Le feu
    Le premier jour magnifique. Le bivouac près d'une rivière où il a été possible de se baigner et de faire de bons feux. A près plus rien, pas une brindilles donc les Esbit absolument indispensables pour les autres jours.
  • L'eau
    Séreux problème. L'eau choisit par l'oganisation était très minérale et légèrement gazeuse. Le café à l'eau gazeuse même légèrement a un goût bizarre. Mais surtout à cause de la minéralité de l"eau et aussi à la déshydratation il y a eu de nombreux problème urinaires. Les urines étaient rouges comme le sang, le besoin d'uriner très fort presque impossible de courir dans les descentes. Heureusement après que quelques coureurs (au moins une personne a abandonné à cause de ce problème, quand cela arrive c'est vraiment douloureux) aient été se faire soigner le médecin de la course a fait rajouter une bouteille journalière. Je me suis vraiment forcé à boire beaucoup plus et je n'ai plus eu ce problème mais à chaque envie d'uriner comme beaucoup d'autres je me retenais le plus longtemps possible et avait toujours la crainte d'avoir mal.
    Quoiqu'il en soit, il faut se forcer à boire plus qu'au Maroc, car avec le vent la sensation de soif est masqué.
  • L'équipement
    j'ai déjà parlé des bâtons (je conseille) et des vêtements (longs de préférence), pour les chaussures des trails légères suffisent. Il y a quelques passages dans les oueds où il y a alternance de sable et de gros galets, et certaines descentes qui méritent d'avoir des semelles un peu épaisses si on ne veut pas avoir de mauvaises surprises. Des running peuvent faire l'affaire mais la différence de poids est négligeable. Pour ma part, j'avais des Caldera de chez Brooks, dans les 300gr.

 


 

Retour arrière

 Novembre 2017 Breaking news

22/11/2017
Avant de partir à Paname pour le vol direction Lima, je dépose le plan d'entraînement que j'ai suivi et effectué. Dans ce fichier excel,  il y a deux autres onglets, un sur l'alimentation et un autre sur le matos. Si les conditions sont bonnes je pourrai avoir un sac d'un peu plus de 7kg, sinon ce sera 8Kg voire un peu plus. Pour les conditions climatiques surtout la nuit c'est un peu l'inconnue. Certains prédisent des températures inférieures à 10C°, d'autres des températures avoisinantes les 20C°. Et pour le sol ce sera la découverte. Si c'est du sable je me déleste de mon tapis de sol (220gr+). S'il y a du bois comme dans le désert marocain, c'est encore le poids du combustible de gagné mais je ne vois pas "d'herbe à chameau".

Plan d entrainement 
Mon plan d'entraînement, sachant que je suis parti  pratiquement de zéro, (5 semaines de vacances en Indonésie sans faire un moindre footing avant de démarrer)

 

Présentation

Adresse du site

Je me suis inscrit au MDS du Pérou dont c'est la première édition.
L'épreuve aura lieu du 26 Novembre au 6 décembre 2017.

Avec David et Oliver, nous sommes en cours de création d'une équipe, affaire à suivre.

Entrainement_MDS_Perou_2017 
Mon plan d'entraînement au 12/09/2017. Dur, dur, je ne sais pas si je vais tenir car je débute après 5/6 semaines de total inactivité.

Budget ( en cours)

Inscription       1490€
vol                    640€
Guêtres              43€ (dont 18€ de cordonnier)
Train TGV Paris   20€
Train TGV retour 35€
Hotel Paris          45€
Pantacourt         10€ (Décat, un premier prix fera l'affaire)
Hotel Lima         40€ (pour 2 nuits, appart 3 chambres 160€/4)
Chaussures       Sponsor
Sac MDS           Sponsor 
Alimentation      ~120€

Septembre 2017

Je rentre de 6 semaines de vacances. Tout d'abord 8j. à Montréal début juillet,  puis 5 semaines en Indonésie (Iles de Flores, Lombok, puis Bali)

Dragons de Komodo

Il me reste 3 mois pour me préparer, c'est beaucoup et peu à la fois. Je dois encore acquérir mes guêtres, équipement indispensable, pour le reste je dois avoir ce qu'il faut. Je suis vraiment en retard sur la préparation, je cours en ce début du mois de septembre péniblement 20km. J'espère que le rythme va vite revenir.

Le 24/09, je vais participer au  RAINKOPTRAIL : un trail de 34km avec 1600M D+ dans les Vosges, cela me servira de point de repère.

le 15/10 un autre trail, ce sera soit la Suisse avec 63km, ou plus simplement un trail à proximité, le Trail de Lumières à Laxou 54 mais ne faisant que 30km.

Le plus compliqué sera de m'imposer des périodes de récupération.

 

Dimanche 24 septembre, j'ai été livré de mes guêtres désert. J'ai choisi celles de RaidLight car RL propose  deux pointures, (42/47 pour moi) contrairement à celles proposées par le site MDS. C'est sur, pour les photos "officielles"  il est préférable de porter les vêtements proposés par le site du MDS. Je les ai trouvées chez un détaillant à Nantes, le site RL étant en rupture de stock.

Pour les chaussures, le choix n'est pas encore arrêté. Je partirai soit avec mes Brooks (Cascadia), soit avec des chaussures qui nous seront offertes par un équipementier, soit jenesaisaps encore. En tout cas, le poids sera de 320-340gr max., avec un chausson assez large,  ce sera largement suffisant pour ce type de course. Fin du mois le rendez-vous chez le cordonnier doit être pris.

Rendez-vous pris chez le cardiologue le 6 novembre.

Trail du Rainkopf Vosges 34km 1600D+

27 septembre 2017 - Rainkopf Trail

Ce dimanche 24 septembre, j'ai participé au Rainkopf Trail, un trail dans le massif Vosgien organisé parle club alpin des Hautes Vosges; 34 km pour un dénivelé de 1600mD+.  
Je termine à la 142ième place sur 176 arrivées en 5h06. le classement resultats_Rainkopf_Trail_2017
Question forme, cela revient tout doucement après 3 semaines d'entrainements intenses. Je termine assez bien il me manque un peu de puissance dans les montées et pour bien terminer. On verra mes progrès d'ici 3 semaines avec le Trail des Lumières.

 

Mon équipement

Chaussures et Guëtres, c'est fait!!!

Pour les chaussures mon choix s'est porté sur les Caldera de chez Brooks. Je cours d'habitude avec des Cascadia. Les Caldera sont un peu plus adaptées, des intermédiaires entre trail et course sur route, en tant cas moins rigides et plus légères.

Le terrain ne devant pas être très technique, cela devrait très bien convenir.

Chaussures avec velcro cousu et guêtre

J'ai choisi 1/2 pointure de e plus que mes chaussures de courses (qui sont déjà 1 pointure de plus que les chaussures de ville).

 

Reste à trouver le cordonnier pour coudre le velcro sur les chaussures.

5/10/2017 J'ai récupéré mes chaussures avec le velcro cousu. Cela semble parfait. A tester.

 J'ai vérifié mon matelas et oreiller gonflables. Deux accessoires vraiment importants pour moi pour passer de bonnes nuits, le tout devant faire moins de 300gr. 

 

 

Octobre 2017

L'hébergement pour les nuits du 24 et 25 octobre est réservé; Appartement de 3 chambres avec 2 salles de bain dans le quartier branché de Lima 5Miraflores) pour un peu moins de 160€. Le taxi depuis l'aéroport serait d'environ 30USD. A 3 jours du trail des lumières (samedi 14 octobre), 32km en partie de nuit, le parcours se déroulant principalement en forêt de Hay, vaste massif forestier aux abords de Nancy, je suis autant ue possible mon plan d'entraînement. Excepté cette semaine, j'ai dû l'alléger en prévision du trail car je ne pourrais pas faire le trail dans de bonnes conditions.

Nous venons de créer notre équipe Génération Endurance Shop Nancy. Nous serons 4 : Aline, compagne d'Olivier, David, Olivier et Moi-même - génération 30/40/50/60-. Un sponsor devrait nous permettre d'acheter un peu de matériel (Sac à dos, alimentation, etc.)

Trail des lumières 34km 14/10/2017
Très beau temps pour ce trail dont une partie se déroule la nuit. 
Je termine à la 218ième place sur 280 arrivants en 4h07. De prime abord cela peut paraître un résultat moyen  mais je suis très content de ma course. Un début laborieux, peut être la fatigue accumulée de ces dernières semaines et après le 13ième km (1er ravitaillement), j'ai vraiment bien "tourné", retrouvé des sensations et de la volonté dans les faux plats montants. Peut être encore un peu juste dans les 3 derniers km qui sont en descente mais de nuit et dans les sous-bois, je boucle ces 3 derniers km en un peu moins de 10km/h. En tout cas, de bien meilleures sensations qu'il y a 15jours.  Il me reste un bon mois avant le départ, cela devrait suffire pour être dans de bonnes conditions pour le MDS. 

Novembre 2017

 

Les derniers préparatifs

C'est le mois des derniers réglages. 

Question nourriture, l'ensemble est acquis. Ce sera Musli au réveil suivi de café ou/et thé, des barres énergétiques sur la course, un taboulé à l'arrivée, et le soir un repas chaud, le tout agrémenté de fruits secs, un saucisson, et divers friandises.
En moyenne, je suis à environ 2300 Kcal/jour, un peu au dessus du minimum exigé.

Question équipement, on attend les sacs MDS incessamment (payé grâce à notre sponsor), ils devraient arriver le 8 ou 9 novembre. En attendant, je me suis entraîné avec le RL de 2014 auquel je me suis finalement bien habitué. En 2014, je l'avais mal réglé et j'avais même hésité à le jeter, mais aujourd'hui je m'y suis bien adapté. 
Il me reste à acquérir un miroir, des gants sans eau, des lingettes désinfectantes, une petite brosse à dent, des feuilles de savon,..un passage au Vieux Campeur est à programmer la semaine S-1.

Question entraînement, j'ai finalement réussi à coller à mon plan mais j'ai l'impression d'être un peu lent. L'accumulation de fatigue peut être. Dimanche 12 novembre ce sera la Sparnatrail, 57 km dans les vignes qui entourent Epernay. Après, régénération et entretien jusqu'au départ prévu le 22 novembre. Et encore 2kg à perdre, les plus durs.....

Question intendance, nous avons loué à Lima un appartement dans le quartier Miraflores pour 2 nuits. Nous n'aurons pas le temps de nous adapter au décalage horaire mais ce sera toujours cela de pris.

 

Question certificat médical, je l'ai déjà en poche, un pouls de 44 pul/mn, tout est parfaitement normal. Je ferai un test d'effort avant de partir vers le 20 novembre, le dernier datant de 2014. je fais régulièrement du sport depuis mon plus jeune âge, ce n'est pas maintenant que l'on va détecter quelque chose. De tout façon d'autres épreuves sont bien plus exigeantes sur le plan cardiaque que le MDS.

Voila voila je suis impatient. 
Je reviens le 13 faire un bilan de la sparnatrail

 Spanatrail 12 Novembre à Epernay.

Très beau trail à Epernay dont la première partie s'est déroulée sous des trombes d'eau. Heureusement que j'étais bien équipé et que ma protection pluie a tenu bon. C'est une veste très légère de chez Vertical totalement imperméable que j'ai achetée il y a quelques années. Malgré les nombreux lavages, elle est toujours totalement imperméable.

J'ai très bien géré cette course et terminé assez fort. Je voulais en faire une sortie longue. 
Le départ est donné en même temps que les coureurs du 35 km qui suivent le même parcours que le notre sur 30km.
Il ya tout d'abord 10km de parcours plat et la suite se passe dans les coteaux du vignoble champenois avec malgré le temps maussade de très belles vues sur les vallées.  

Je termine 231ième sur 400 au départ. Très satisfait de ma course.

Dernière semaine avant le départ

Mon dossard est le 168. Semaine de récupération.

Mon sac fait entre 7kg et 8kg. Je l'ai allégé au maximum. J'ai environ 500gr à 700gr de confort (matelas, oreiller, tongs, tenue après course). Les derniers réglages se feront la veille de la course, car nous aurons passé une nuit en bivouac. Les températures devraient être légèrement en dessous de 10C° la nuit et de 30C° le jour, avec parait-il beaucoup de vent. Mon sac de couchage qui date de 2008 devrait je l'espère faire l'affaire (580gr). Au besoin je rajouterai une "première couche" odlo. 

J'ai un corsaire très léger (10€ de chez decat), de bas de compression pour les mollets (Kdo Andorre) un tee-short Odlo avec des manchons pour les bras (Kdo de la Montagn'hard), un buff (Kdo Cathare).  Je pourrai au besoin être complètement protégé du soleil.